Home / Territoires /
La Campiña (Plaine centrale)

En nous déplaçant vers l’intérieur, nous retrouvons le territoire de la Campiña, où se développe une importante activité agricole qui a généré aussi une industrie caractéristique liée à la boulangerie à l’importante richesse en types de pains, surtout ceux réalisés à partir de farines non raffinées connus comme pain de campagne. De plus, il existe une offre variée de "picos y regañás" (croutons et type de tourtes dures de pain), produits de boulangerie qui consiste en pièces très petites de pâte cuite croustillante.

e Marco de Jerez, lorsque nous faisons référence à la campiña gaditane, mérite une mention spéciale. Un paysage de collines suaves et de terres blanches albarizas caractérise cette zone, entre le fleuve Guadalquivir et la côte de Sanlucar. Ces sols spéciaux accueillent les vignobles qui fournissent le raisin de la variété "palomino" dont procèdent la plupart des vins de Jerez, protégés par la DOP (Appellation d’Origine Contrôlée) "Jerez-Xérès-Sherry", "Manzanilla de Sanlucar". Des vins uniques dans le monde, dont certains sont d’authentiques trésors de l’œnologie, produits avec le système de soleras et criaderas, caractéristique des vins de Jerez. Une autre des variétés au prestige croissant est la Pedro Ximenez ou PX, séchée, qui sert de base à des vins élégants doux et des vinaigres, dans le cadre de cette DOP. Nous parlerons aussi dans un autre chapitre des deux autres bijoux produit par ce territoire, le Vinaigre de Jerez et le Brandy de Jerez.

Actuellement, il existe aussi une activité émergente liée à la création de nouveaux vins, blancs et rouges plus particulièrement, qui utilisent des raisins différents au palomino et qui font partie du mouvement appelé "vins d’auteur".

Dans la campiña sont aussi cultivées des oranges, du riz de grande qualité et des pois chiches et est développée une importante activité d’élevage liée surtout au bétail bovin. Nous remarquerons l’importance qu’est en train de revêtir la viande de bétail Retinto et celle des veaux écologiques élevés en régime extensif.
La campiña gaditane offre aussi généreusement des produits sylvestres comme les escargots, cabrillas (chèvres), les pissenlits, les asperges ou le petit et le gros gibier, comme les perdrix et les cerfs comme produits les plus caractéristiques.

Enfin, plus spécialement liée à la zone de la campiña, il existe une importante industrie artisanale consacrée aux pâtisseries, la plus caractéristique étant le Alfajor de Medina, à la dénomination spécifique qui la protège des imitations, même s’il convient de remarquer aussi le touron de Cadix, caractéristique de la ville, les tocinos de cielo (sorte de flan) de Jerez ou Tarifa ou certaines spécialités de la Sierra de Cadix.

La Sierra...

 
Esta web utiliza cookies. Al navegar en esta página, aceptas el uso que hacemos de las cookies.AceptarLeer más